Gros plan sur...

Redécouverte en famille de Pampelune

Pampelune en ce mois d’octobre 2017 est une ville où il fait bon vivre ! Notre ballade en famille sur une journée en provenance du pays basque me confirme bien que nous sommes voisins et qu’il ne faut pas se priver d’aller se promener dans ces si belles ruelles. Le peuple espagnol est fifèle au rendez-vous : accueillant, chaleureux et plein d’empathie !

Pampelune, capitale de la Navarre, est de loin la ville la plus grande et plus remarquable de la région. Elle accueille chaque année l’une des plus grandes ferias au monde, les Fêtes de San Fermin (ou Fêtes de Pampelune), durant lesquelles les fameuses « courses de taureaux » se déroulent. Mais Pampelune recèle de bien d’autres attractions, comme son sublime quartier ancien et le parc de la citadelle.

La notoriété de Pampelune provient certainement en partie de son fils adoptif, Ernest Hemingway, qui séjourna longtemps en Navarre pendant la Guerre Civile espagnole, et qui était également un grand amateur des Fêtes de San Fermin. Il mentionne d’ailleurs ces festivités et ces « encierros » (courses de taureaux) dans son livre « Le soleil se lève aussi ».

Les Fêtes de Pampelune commencent le 6 juillet et durent une semaine. Durant cette période là, la ville est envahie par plus d’un million de visiteurs et devient l’une des plus importantes fêtes populaires au monde. Parmi les festivités, ont lieu naturellement les traditionnelles courses, durant lesquelles une centaine de personnes se font poursuivre chaque matin par des taureaux dans une rue étroite de la vieille ville, jusqu’à ce que les bêtes atteignent l’arène quelques minutes plus tard. Outre cette périlleuse épreuve, les Fêtes de Pampelune se caractérisent par des défilés, des compétitions de sports traditionnels et des concours de feux d’artifices.

Le restant de l’année, Pampelune ou Iruña de son nom basque, est une ville relativement calme. Il y a un flux constant de visiteurs, dont de nombreux pèlerins ou randonneurs qui empruntent le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Il est très facile de circuler en ville : la plupart des points d’intérêts se trouvent dans le quartier ancien fortifié très bien conservé, à quelques pas de la Plaza del Castillo (la Place du Château).

Ci-dessous un extrait de notre ballade familiale