Gros plan sur...

Envoûtant… Le Monte Perdido et Ainsa

J’ai toujours aimé “l’autre côté de St Lary”… Se rendre au Monte Perdido offre un spectacle magique et mystérieux… 

Le mont Perdu (ou Monte Perdido en espagnol), situé en Espagne, proche de la frontière franco-espagnole, est le sommet le plus élevé du massif du Mont-Perdu avec 3 355 m d’altitude, sur la crête séparant les canyons d’Ordesa et de Pineta (ou Pinède). C’est le pic central des Tres Serols (en aragonais) ou Tres Hermanas (en espagnol) constituées par le Cylindre du Marboré, le Soum de Ramond, et le mont Perdu lui-même.

Selon Ramond de Carbonnières : « Du Mont-Blanc même, il faut venir au Mont Perdu : quand on a vu la première des montagnes granitiques, il reste à voir la première des montagnes calcaires.

Nous avons découvert cette année la ville Ainsa, une ville touristique mais qui a gardé son charme et dont on garde un très bon souvenir… Sur un promontoire encore peint de murailles, Aínsa, l’une des plus belles villes des Pyrénées, domine le confluent du Cinca et de l’Ara. La cité connut son heure de gloire entre le 11e s. et le 16e s. Aujourd’hui, la ville s’est résolument tournée vers le tourisme. Les rues en pierres irrégulières et les maisons bien entretenues en font une escale agréable entre deux randonnées dans le parc national d’Ordesa.

Quelques photos souvenirs ici